Continuum
Journal du Monde et d’Ailleurs débuté en 2004
CyberDodo
Outil global de communication dédié à la Défense de la Vie
Magazine
Une sélection de chroniques par thèmes
Photos
Une image ne vaut-elle pas 10’000 mots ?
Vidéos
Une fenêtre entrouverte sur le Monde
Home » Droits de l'Homme, Magazine

Scandales à Monaco. Les révélations d’un juge

Submitted by on samedi, 13 juin 2020One Comment

Ce titre n’est pas de moi mais est celui de l’enquête menée par Pascal Henry sur le plus récent scandale qui a frappé la «justice» du rocher.

Enquête « Pièces à conviction » du 10 juin 2020

Cette enquête a été diffusée le 10 juin dernier sur France 3.

J’encourage tout un chacun à le visionner, les commentaires seraient superflus.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/pieces-a-conviction-du-mercredi-10-juin-2020_3995077.html

En conclusion, quelques uns des mots prononcés par S.A.S. Le Prince Albert II lors de son intronisation en 2005 :

« …Entrer au service du Prince requiert, vous le savez, un engagement total, une loyauté absolue. Je mesure bien l’exigence que cela représente et les qualités qu’il faut démontrer. Chacun consent librement à servir ici mais respecter ensuite les principes de cet engagement devient un devoir impérieux.

Je sais pouvoir compter sur la disponibilité sans faille de tous ceux qui œuvrent en ce Palais…

…il a été rappelé que la justice est rendue à Monaco au nom du Prince. C’est dire que le bon fonctionnement de cette justice exercée par les cours et tribunaux Me concerne au plus haut point.

De l’indépendance de la justice je suis garant auprès des justiciables et j’ai confiance en la rigueur morale et l’impartialité du corps judiciaire tout entier, à l’écart des influences et des tentations médiatiques. »

Ce à quoi répondait  M. Alain Guillou, Président du Conseil d’Etat, Directeur des Services Judiciaires :

« Monseigneur,

En ce jour de célébration solennelle de Votre Intronisation, devant Vous et devant ce trône où Vous avez pris place, j’ai l’immense honneur de m’adresser à Vous pour Vous dire en mon nom personnel et au nom de toute la Compagnie Judiciaire, l’indéfectible fidélité des magistrats, personnels et auxiliaires de justice, au serment par lequel chacun d’entre nous s’est lié à Vous.

La Justice monégasque est celle du Souverain et de la loi.

L’article 2 de la Constitution proclame que  » la Principauté est un Etat de droit attaché au respect des libertés et des droits fondamentaux.  » Le texte suprême précise, ensuite, que  » le pouvoir judiciaire appartient au Prince Qui, par la Constitution en délègue le plein exercice aux Cours et Tribunaux.

Les tribunaux rendent la Justice au nom du Prince.

L’indépendance des Juges est garantie… « 

Incarnation de la Souveraineté de l’Etat, le Prince détient donc à ce titre le pouvoir judiciaire. Parce que le pouvoir de justice Vous appartient en droit, Monseigneur, même si l’exercice en revient aux Cours et Tribunaux, auxquels Vous en avez délégué le plein exercice, la Justice ne peut être rendue qu’en Votre nom et dans l’indépendance dont Vous êtes le garant.

L’histoire de la Principauté porte les témoignages de l’action constante et patiente des Princes de Monaco dans la construction résolue de l’Etat de droit et d’une justice moderne et efficace.

Le 3 octobre dernier, jour de Rentrée Solennelle des Cours et Tribunaux de la Principauté, première Rentrée Solennelle de Votre règne, Vous avez tenu, Monseigneur, à être présent parmi celles et ceux qui servent la Justice.

L’œuvre de Votre vénéré Père, le Prince Rainier III, infatigable bâtisseur du Droit, a été rappelée avec émotion.

Dans Votre présence à nos côtés, nous avons vu, Monseigneur, l’éclatant témoignage de Votre attachement personnel à l’œuvre de Justice mais aussi un formidable encouragement pour chacun d’entre nous, attaché, quelle que soit sa position, à remplir au mieux sa mission.

Les magistrats au service de la Justice monégasque sont conscients qu’ils tiennent leur légitimité de la confiance que leur accorde individuellement le Prince. Aussi, puis-je témoigner que chacun d’eux, Monseigneur, connaît parfaitement ses devoirs.

Tous participent avec ferveur, détermination et impartialité à la construction permanente, entreprise sous Votre Autorité, d’une Justice ancrée dans les défis du siècle et soucieuse des attentes des justiciables.

Tous répondront aux nouvelles exigences posées par les engagements internationaux de la Principauté.

Tous s’engagent avec enthousiasme à servir les idéaux qui sont Vôtres et que Vous avez solennellement rappelés le 12 juillet dernier devant la Famille monégasque rassemblée. »

No comment…

One Comment »

  • Georges said:

    Ce qui est étonnant c’est qu’on puisse être étonné par une info comme ça. Tout le monde sait que Monaco est depuis longtemps le coffre-fort de l’argent qui ne sent pas bon. Avec de l’argent on peut tout se payer, les gens c’est ce qui coûte le moins cher !!

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

*