Continuum
Journal du Monde et d’Ailleurs débuté en 2004
CyberDodo
Outil global de communication dédié à la Défense de la Vie
Magazine
Une sélection de chroniques par thèmes
Photos
Une image ne vaut-elle pas 10’000 mots ?
Vidéos
Une fenêtre entrouverte sur le Monde
Home » Magazine, Santé

Journée mondiale sans tabac 2019

Submitted by on vendredi, 31 mai 2019One Comment

Comment accepter que l’on puisse encore mourir du tabac en 2019 ?
Que penser d’un « produit » en vente libre qui tue 50% de ses utilisateurs ?
Comment sauver un fumeur de sa dépendance mortelle ?

Visuel de la campagne OMS 2019 contre le tabac

Et SURTOUT, existe-t-il une porte de sortie efficace ?

Ces questions ne sont qu’une partie de celles que je me pose depuis plus de 40 ans, depuis ce funeste jour où ma mère, grande fumeuse, a annoncé à son fils unique, jeune ado que j’étais alors, qu’elle était atteinte d’un cancer.

Georgette Martin, née Perruchoud, à l’âge de 18 ans

Cancer qui s’est acharné et qui l’a finalement vaincue après 5 années d’un effroyable parcours jonché d’opérations chaque fois plus invalidantes et de traitements chimiques qui l’ont réduite à n’être plus qu’une âme dont l’incarnation a cessé le 12 novembre 1980.

Ce drame a marqué le début de mon combat contre le tabac et sa plus fréquente et terrible servante : la cigarette. Il était et est toujours impossible pour quiconque de fumer en ma présence et je me lançais dans d’interminables théories auprès de tout fumeur peu ou prou prêt à m’écouter.

Dans le cadre de ma société d’architecture et de design, j’ai toujours refusé de travailler pour tout client lié à l’industrie du tabac et lorsque je me suis retrouvé avec un stand sous la tente d’accueil du tournoi de tennis de Genève, qui portait le nom d’une malheureusement célèbre marque de cigarettes, j’ai continûment opposé une fin de recevoir à leurs exigences que je la mentionne dans ma communication d’entreprise.

Et lorsqu’ils m’ont menacé d’une procédure juridique, je les ai encouragés à passer à l’action en leur indiquant que je me réjouissais d’expliquer en public les raisons de mon refus en les traitant d’assassins. Sans doute devaient-ils bien connaître l’extrême dangerosité de leurs saletés car ils n’ont jamais mis en œuvre leurs pitoyables menaces.

Dès 1996, l’initiative humanitaire « CyberDodo le Défenseur de la Vie » a permis à mon engagement de prendre une dimension nettement plus large grâce, d’une part, à l’audience internationale offerte par les différentes versions linguistiques de www.CyberDodo.org et d’autre part, aux médias spécifiques développés pour informer et sensibiliser sur cette tueuse implacable qu’est la cigarette, par exemple : dossier , quiz, jeu vidéo, dessin animé.

L’initiative humanitaire CyberDodo lutte, entre autres, contre la cigarette

Car, s’il est nécessaire de permettre aux adultes fumeurs d’échapper aux pièges qui leur sont tendus par les « vendeurs de mort  » au travers de la dépendance inhérente à leurs « produits », il est indispensable de protéger les enfants en les informant de manière adaptée pour que jamais ils ne commencent à fumer.

Ce à quoi l’équipe de bénévoles de CyberDodo s’emploient depuis déjà 23 ans avec en mai 2019 plus de 1,6 million de fans pour l’initiative sur Facebook.

Bravo et merci à eux !

L’initiative humanitaire CyberDodo vient de dépasser les 1,6 million de fans sur Facebook

Mais, en cette journée mondiale sans tabac, que faire pour sauver les adultes fumeurs, que leur proposer ?

Ces victimes qui chaque jour se détruisent parce que le poison qui se répand dans leurs corps est précisément conçu pour que leur volonté ne soit pas suffisante pour y échapper. Ce que je n’ai pas compris avant longtemps, moi qui n’ai jamais touché une cigarette ou toute autre drogue de toute ma vie.

J’ai imaginé pendant des années et des années que ces fumeurs n’étaient que des personnes qui n’avaient, soit pas assez de volonté, soit n’accordaient étrangement que peu de valeur à leur propre existence.

Ma naïveté n’avait pas de limite mais j’avais quelque excuse, comment imaginer que des sociétés commerciales « normales » puissent créer des « produits » qui allaient tuer la moitié de leurs utilisateurs tout en les rendant tous fortement dépendants ?

C’était impossible, impensable, inacceptable, scandaleux, c’était ? C’est !

Cet aggiornamento personnel effectué, il était temps, pouvait commencer une nouvelle phase de mon combat contre la cigarette : sachant à présent que les fumeurs sont de véritables victimes de l’industrie du tabac (Sans oublier les fumeurs passifs qui sont d’ailleurs souvent des enfants), comment les accompagner de la dépendance vers la délivrance ?

Plusieurs chemins sont possibles, notamment :

– La volonté
– Un accompagnement psychologique
– L’acupuncture
– Les substituts nicotiniques
– L’hypnose

Celui que j’ai souhaité mettre en avant ici, en cette journée mondiale sans tabac, est la cigarette électronique.

Box Pipeline Pico

Selon de nombreux spécialistes (Addictologues, tabacologues, médecins, etc.), elle représente la solution la plus efficace pour permettre à un fumeur d’enfin renoncer à son addiction potentiellement mortelle car elle rassemble plusieurs atouts qui permettent une transition beaucoup plus aisée que la plupart pourraient anticiper.

Sans prétendre être exhaustif, elle garantit à l’ex-fumeur et désormais dûment estampillé « primo-vapoteur » :

– un sevrage très progressif à la nicotine donc sans sensation de manque
– une gestuelle très comparable et rassurante
– une découverte d’un univers de saveurs inconnues du fumeur
– etc.

Et SURTOUT, selon le service de santé publique anglais qui fait autorité en la matière, la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac, 95% cela veut dire qu’il y a encore un facteur de nocivité mais qu’il est extrêmement réduit (Retrouvez le rapport complet en anglais ici).

Ne dit-on pas que « l’on fait bien ce que l’on aime bien faire » ? Nous souhaitons que les fumeurs « aiment » arrêter de fumer et nous allons les aider à y arriver, sans frustration, avec le sourire, le goût et surtout une écoute bienveillante et active pour que chaque étape soit franchie en confiance.

La vie peut être belle, encore plus en santé !

Il est de bon ton de conclure une communication de manière positive mais le sujet du jour est trop grave et trop lourd de conséquences pour notre société pour que je ne rappelle pas que le tabac a tué plus de 100 millions de personnes au XXème siècle, qu’un être humain en meurt toutes les 6 secondes, que l’OMS anticipe 10 millions de morts pour l’an prochain et le chiffre inimaginable d’un milliard pour le XXIème siècle !

Ne laissez pas le tabac vous couper le souffle

Alors, rendez-vous prochainement pour la découverte de notre méthode unique pour accompagner les fumeurs sur la voie de la délivrance et de la santé, nous nous réjouissons déjà de vous rencontrer et de fêter avec vous votre liberté retrouvée.

A bientôt !

P.S: Si vous êtes impatient, vous pouvez nous contacter à www.vape.coffee(at)gmail.com

N.B: N’oubliez pas de visiter le site de l’OMS pour plus d’informations sur l’action 2019 centrée sur la santé pulmonaire

One Comment »

  • Peter said:

    Vous avez raison, j’ai découvert la cigarette électronique il y a 3 ans et cela m’a permis d’arrêter le tabac. Les sociétés de « big tobacco » sont responsables de millions de morts et elles devront rendre des comptes un jour, comme les politiques qui les laissent faire, on se demande pourquoi…

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

*